Cozie, les cosmétiques circulaires pour une salle de bain zéro impact

L'Essentiel » Marques et Laboratoires » Cozie, les cosmétiques circulaires pour une salle de bain zéro impact

Interview réalisée avec Arnaud Lancelot, fondateur de Cozie et hardant défenseur de l’économie circulaire pour des cosmétiques efficaces à impact environnemental nul.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Arnaud Lancelot, 40 ans, je suis en couple, père de 3 enfants… et depuis quelques années, passionné d’économie circulaire.

Pourtant, je suis un pur produit de l’économie linéaire (HEC, conseil en stratégie pour les grands groupes…).
Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Les enjeux écologiques sont importants, l’économie circulaire est l’une des belles solutions, indispensable.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Cozie ?

Cozie est l’acronyme de « Cosmétiques Objectif Zero Impact Environnemental » !

Mes premiers pas dans l’économie circulaire se sont fait dans ma vie personnelle : vrac, seconde main… puis j’ai eu envie d’aligner mes valeurs à la maison et au bureau. Logique !
Ensuite, la vie est bien faite ! À ce moment, je revois Emeric, un ami du temps où je travaillais à Shanghai, expert en cosmétique et désireux de proposer une marque durable.

C’est ainsi qu’est née Cozie, une marque de soins cosmétiques engagée.

Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui vos produits sont uniques sur le marché ?

Le succès de nos soins repose en premier lieu sur leur qualité et l’efficacité : nous travaillons sur des ingrédients naturels, bio, made in France pour chouchouter la peau de nos clients.
Ensuite, nous embarquons aussi nos clients dans la belle et grande aventure de la transition écologique ! Sans sacrifice sur la qualité et l’efficacité, avec plaisir.

Concrètement, nous apportons une offre Zéro Déchet : tous nos soins sont dans des flacons en verre, réutilisables à vie.
Avec un système de consigne, nous lavons tous ces emballages qui sont réemployés – ce ne sont plus des déchets.
Enfin, pour aller jusqu’au bout de la démarche, nombre de nos points de vente sont équipés de machine de vrac pour limiter également le gaspillage.

Avez-vous une attention particulière sur la composition des produits et/ou les processus de fabrication ?

Oui, nous sommes très stricts sur le cahier des charges lorsque nous développons notre gamme.
Les grands piliers sont les ingrédients naturels, certifiés bio et non controversés.

Parmi tous vos produits, quel est celui dont vous êtes le plus fier et pourquoi ?

Le gommage visage !

C’est un pur produit de l’économie circulaire. Nous récupérons dans la région d’Agen tous les noyaux de prune inutilisés par l’industrie agro-alimentaire. Ensuite, nous en extrayons l’huile de prune, nourrissante et antioxydante, puis nous pilons le noyau pour obtenir l’exfoliant ! Naturel, biodégradable, il gommera les impuretés sur votre visage tout en douceur.

Ingrédients issus de l’économie circulaire donc, et comme toujours un pot en verre réutilisable à vie, qui sera lavé après usage pour repartir à la vente.

Qu’est-ce que l’on peut vous souhaiter pour le futur de Cozie ? Quels sont vos challenges du moment ?

On souhaite bien sûr poursuivre notre belle expansion ! Proposer notre offre au plus grand nombre, en répondant toujours plus aux besoins de nos clients historiques (extension de la gamme).

Ainsi, nous réussirons notre mission : engager les consommateurs sur la voie d’une consommation durable, sans sacrifice.

Avant de terminer l’entretien, y a-t-il quelque chose que vous souhaitez ajouter ?

Réutiliser son flacon plutôt que de le jeter, c’est réduire son empreinte carbone de… 78% !

Simple et efficace. En route !

Fondateurs Cozie

Articles récents

Articles similaires