10.25.2022

Comment faire face aux maladies hivernales avec le naturopathe Olivier Fayard. (1/5)

L'Essentiel » Thérapeutes santé » Comment faire face aux maladies hivernales avec le naturopathe Olivier Fayard. (1/5)

Olivier Fayard , naturopathe à Antibes, nous partage ses solutions naturelles pour faire face aux maladies hivernales. Découvrez ses conseils simples et applicables pour éviter de devenir malade et soulager les symptômes liés aux maladies d’hiver.

Olivier Fayard, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Olivier Fayard, j’ai 46 ans et je suis un ancien consultant en excellence opérationnelle et conduite du changement dans des grandes entreprises. Il y a 3 ans j’ai ressenti le désir de retrouver l’équilibre avec mes valeurs. Je voyais que je m’éloignais d’une bonne santé, je ne m’épanouissais plus totalement dans mon activité et j’ai donc décidé d’entamer une reconversion. 

J’ai cherché pendant quelque temps un métier qui pourrait me faire vibrer et me faire retrouver un sentiment d’utilité pour mon prochain. La santé est rapidement devenue une évidence avec un sujet central : comment prendre sa santé en main, de manière autonome, avec des moyens naturels et en se libérant autant que possible d’une dépendance aux traitements médicamenteux.

La naturopathie a été le résultat de cette réflexion et de plusieurs rencontres. Le retour aux fondamentaux m’a immédiatement plu. La naturopathie n’invente rien, c’est une approche cohérente, pleine de bon sens, qui demande à chacun d’appliquer simplement des principes de prévention santé au quotidien.

Après 1 an de formation intensive et 2 ans d’exercice, je me sens pleinement à ma place. J’aime accompagner les gens, prendre le temps de les écouter et faire passer des messages de prévention santé avec bienveillance (et humour !).

Nous allons aborder différentes maladies hivernales, pouvez-vous nous expliquer ce qu’elles sont ?

Les maladies hivernales sont généralement des infections virales ou bactériennes dont l’intensité s’accroît avec le changement de saison. Je les classe en 4 grands blocs que je vous propose d’aborder :

  1. État fébrile : fatigue avec ou sans maux de tête. 
  2. Rhume et angine : inflammation du pharynx ou de la gorge (qui souvent vont de paire, l’un après l’autre).
  3. Bronchite : inflammation des bronches.
  4. Gastro-entérite : infection du tube digestif, le plus souvent d’origine virale.

Il faut garder à l’esprit que la naturopathie est avant tout une démarche préventive pour éviter de devenir malade tout en proposant également des solutions naturelles pour soulager les maux de l’hiver le cas échéant !

Comment fait-on alors pour rester en bonne forme et ne pas être atteint de ces maladies hivernales ?

Il est important de comprendre qu’on ne “tombe” pas malade par hasard. La maladie résulte le plus souvent de mauvaises habitudes dans notre hygiène de vie. Alimentation transformée, stress non géré, manque de sommeil, pollution atmosphérique… tous ces éléments viennent encrasser le corps et perturber son équilibre.

La maladie est alors un processus progressif. Le système immunitaire s’affaiblit et défend moins bien le corps contre les pathogènes, laissant par exemple un rhume s’installer.

Pouvez-vous nous donner quelques conseils simples à mettre en place pour éviter cet écueil ?

Je vais vous donner 2 réflexes simples à adopter au quotidien :

  1. Aérer fréquemment vos pièces. L’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur (même en ville). Aérer chaque pièce 10 à 15 minutes, fenêtre grande ouverte, pour purifier votre air intérieur.
  2. Éviter de surchauffer vos pièces. Au-delà de 19°C ou 20°C, le corps subit de gros écarts avec les températures extérieures. D’autant plus que l’air sec agresse les muqueuses et les rend plus sensibles aux agents infectieux. Chauffer à 18°C est idéal pour votre santé (et celle de la planète également) ! 

Tout cela s’accompagne évidemment d’une hygiène de vie équilibrée sur les principaux piliers : sommeil, gestion du stress, activité physique et alimentation.

C’est souvent plus facile à dire qu’à faire, quelles sont vos grandes lignes directrices sur ces 4 piliers ?

C’est vrai qu’appliquer ces lignes de conduite en permanence peut demander un peu d’effort mais on en tire aussi du plaisir. Se sentir en forme c’est super agréable non ? Par ailleurs en naturopathie on parle souvent de la notion des 80 / 20 ; 80% du temps pour prendre soin de son équilibre de vie et 20% du temps pour se faire plaisir avec des petits extras !

  1. LE SOMMEIL

Je dis souvent en consultation avec mes clients que le sommeil c’est 50% de la santé. Chaque nuit, notre corps se nettoie, se répare et se régénère. Il renforce par exemple l’efficacité des lymphocytes T, cellules essentielles dans le système immunitaire. La durée de sommeil dépend de chacun mais 7h30 par nuit est une bonne base (avec si possible de la constance sur les heures de coucher). Un cycle dure environ 90 minutes donc cela fait 5 cycles complets par nuit.

  1. LA GESTION DU STRESS ET LA DÉTENTE

Nous subissons tous du stress au quotidien. L’important est d’apprendre à détendre son corps pour ne pas accaparer toute son énergie à réduire ce stress. La respiration peut vous aider en ce sens. Vous pouvez par exemple faire un exercice simple de respiration de type “cohérence cardiaque” avec des grandes inspirations et des grandes expirations, sur le principe du 3-6-5 : 3 fois par jour, 6 respirations par minute, pendant 5 minutes. Si le concept vous intrigue, je vous invite à télécharger Respirelax (app gratuite) qui vous aidera dans votre pratique.

  1. L’ACTIVITÉ PHYSIQUE

Outre son effet anti-stress, l’activité physique permet de mettre les fluides corporelles en mouvement (sang et lymphe). Faire du sport facilite donc l’élimination des déchets et permet de renforcer ainsi le système immunitaire. Nul besoin d’efforts intenses et prolongés si vous démarrez, la marche ou encore la gym douce fonctionnent très bien et sont à la portée de tous ! Idéalement à l’extérieur au contact d’éléments naturellement ressourçants.

  1. L’ALIMENTATION

Bonne nouvelle : aucun aliment n’est interdit ! Tout est une question de dose et de fréquence. En hiver il peut toutefois être intéressant de favoriser une alimentation végétale, riche en nutriments et simple à digérer. Certains aliments sont par ailleurs dits immuno-stimulants (agrumes, poissons gras, légumineuses, légumes à feuilles vertes…), d’autres permettent de renforcer le microbiote intestinal (aliments fermentés : kéfir, choucroute, kombucha). 

Les intestins ont un rôle clé dans l’immunité (80% de nos cellules immunitaires s’y trouvent!). Une barrière intestinale poreuse, due à une alimentation déséquilibrée, laissera passer des éléments indésirables (aliments non digérés, toxiques,…). Le système immunitaire sera donc sur-sollicité en permanence pour les traiter et sera ainsi moins efficace contre les virus et autres bactéries pathogènes des maladies hivernales. 

Malgré tous ces bons conseils, il nous arrive de devenir malade. Comment soulager les symptômes et retrouver rapidement sa bonne santé ?

À lire dans le prochain article : “État fébrile, tout savoir pour retrouver la forme naturellement.

Olivier Fayard, Naturopathe Antibes

Articles récents

Articles similaires