Shaeri, la haircare à la figue de barbarie

L'Essentiel » Marques et Laboratoires » Shaeri, la haircare à la figue de barbarie

Interview réalisée avec Meryem Benomar, fondatrice de Shaeri. A la croisée d’une envie personnelle de produits haircare de qualité et d’une histoire familiale bercée par la recherche scientifique sur les huiles végétales marocaines, Meryem crée Shaeri à 40 ans et nous fait découvrir les bienfaits de la figue de barbarie.

Pouvez-vous présenter brièvement votre parcours ?

Je suis la fondatrice de Shaeri. Je suis née et j’ai grandi au Maroc et grâce à une bourse d’études, j’ai fait mes études à Paris, à l’ESCP puis à l’IFM (toujours boursière). J’ai débuté ma carrière au Printemps, le grand magasin, puis dans plusieurs marque de mode avant d’avoir la responsabilité chez Disney du marché local. A l’aube de mes quarante ans , je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale en créant Shaeri.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Shaeri ?

Avant tout un besoin personnel : je n’ai jamais trouvé une marque de haircare de grande qualité avec un prix accessible. D’autre part, je viens d’une famille de scientifique qui a été très impliquée dans le recherche fondamentale et appliquée sur les huiles végétales au Maroc (argan, figue de barbarie, olive). Créer Shaeri, c’était un peu renouer avec mon histoire familiale et faire le pont entre mes deux pays. Cela faisait très longtemps que j’avais cette idée et j’ai eu une tentative avortée il y a une quinzaine d’années mais le marché n’était pas prêt à ce moment là pour ce type d’initiative.

Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui vos produits sont uniques sur le marché ?

Je pense que la qualité de nos produits est unique et est reconnue par l’ensemble de la profession. Aussi, notre objectif est de développer la filière du cactus: extraordinairement riche en actifs, le figuier de barbarie consomme néanmoins très peu d’eau. C’est une plante qui est reconnue comme stratégique par la FAO et qui symbolise la transition agricole à laquelle nous devons nous préparer.

Avez-vous une attention particulière sur la composition des produits et/ou les processus de fabrication ?

Nous sommes à plus de 95% naturel, vegan (label européen One Voice) et nous évitons les ingrédients controversés tout en faisant confiance à la science versus le “buzz” sur internet.

Parmi tous vos produits, quel est celui dont vous êtes le plus fier et pourquoi ?

Je suis fière de l’ensemble de notre offre: nos gammes sont courtes et chaque développement est un long travail. Nous ne sommes pas dans une logique de lancement de produits à la “va vite”… c’est pour cela que j’aime dire que nous sommes des artisans de la Beauté : nous aimons le travail bien fait et nous prenons le temps nécessaire pour le réaliser.

Que peut-on vous souhaiter pour le futur de Shaeri ? Quels sont vos challenges du moment ?

La liste des challenges est immense ! L’instabilité économique aujourd’hui a un vrai impact sur notre supply chain et nous avons très peu de visibilité sur l’évolution des prochains moins! Ces dernières années et tout ce que nous avons vécu collectivement et individuellement m’ont appris la résilience et l’humilité :)! Je nous souhaite de continuer à nous développer sereinement et tout en restant aligné avec nos valeurs!

Avant de terminer l’entretien, y a-t-il quelque chose que vous souhaitez ajouter ?

Longue vie à Humasana !

Articles récents

Articles similaires